De la naissance des Maître-Composteurs à un système de gestion des matières organiques.

certificat-delavie-alain

Télécharger Mp3

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Pour cette émission de radio Dans le plus simple appareil, nous allons parler du compostage, cette technique relativement simple de valorisation des déchets organiques.

De la naissance des Maître-Composteurs à un système de gestion des matières organiques.

Après nous être demandé comment fonctionne exactement le compostage, nous nous intéresserons à son histoire et à son arrivée à Bruxelles.

Aujourd’hui, on estime à plus de 15% le nombre de Bruxellois actifs dans des initiatives de compostage parfois soutenues par l’asbl Worms et Bruxelles Environnement.

Mais c’est aussi grâce au travail depuis près de 20 ans à Bruxelles du Comité Jean Pain qui a formé les 60 premiers agents de l’IBGE et les 3/4 des 450 « maîtres-composteurs » que près de 20 000 tonnes de déchets organiques sont recyclés chaque année.

Un petit coup d’œil dans le rétroviseur nous permettra ainsi de mieux comprendre les enjeux du compostage aujourd’hui et de l’Opération Phosphore qui souhaite intégrer ces techniques au cœur du futur système bruxellois de retraitement des déchets.

Notre invité: Vincent Gobbe, Co-fondateur du Comité Jean Pain en 1978 qui défend une gestion écologique de la matière organique de manière à ce que celle-ci contribue à la fertilité du sol et ne soit plus un déchet. Le comité Jean Pain a promu au début le compostage de broussailles selon la méthode développée par Jean Pain dans le Var et promeut aujourd’hui toutes les formes de compostage, depuis l’individuel jusqu’au professionnel en passant par le collectif.